05.07.17

Charles rosier - | crunchbase

Image Charles Rosier - | CrunchBase

Dans le Financing Group de l'institution Goldman Sachs, Charles Rosier (Crunchbase) est en charge des marchés des capitaux et des produits dérivés. En 1997, il arrive dans l'entreprise SCB Warburg qui s'allie avec UBS et se présente ainsi comme UBS Warburg. Durant l'année 1999, le financier refuse une première offre de Goldman Sachs, mais y entre en tant que Managing Director 10 ans plus tard. Durant une année, Charles Rosier travaille au sein de la banque Lehman Brothers.

Apporter sa contribution à la recherche médicale : une volonté majeure

Ce sont surtout des recherches portant sur les soins relatifs aux AVC (accidents vasculaires cérébraux) et aux troubles liés aux lésions de la moelle épinière, auprès desquelles Charles Rosier s'investit. En grand sportif et, aimant en particulier les sports de glisse, cet expert financier pratique la planche à voile, le kitesurf, le snowboard et la chute libre ! Via son appui au professeur Étienne-Émile Baulieu, ce professionnel de la finance promeut aussi la recherche sur la maladie d’Alzheimer. Charles Rosier aide la société Mapreg, fondée, entre autres, par le professeur Étienne-Émile Baulieu.

L’Amérique Latine (hors Brésil) et l’Asie correspondent aux terrains au sein desquels Charles Rosier opère à l'initiative de la banque BTG Pactual. BTG Pactual donne la possibilité au spécialiste de la banque d'améliorer son expertise financière sur bon nombre des marchés mondiaux et d’ajouter la langue portugaise aux trois autres langues qu’il parle déjà couramment. Hors du Brésil, les rapports avec les partenaires et acheteurs de la société BTG Pactual sont régis par le financier. Charles Rosier a fait partie de l'entreprise brésilienne BTG Pactual durant plusieurs années.

L'engagement de Charles Rosier dans des activités culturelles

Charles Rosier travaille à la défense de toutes les formes de culture en plus de ses activités professionnelles. Le financier est intéressé par la production musicale permettant l'éclosion de jeunes chanteurs. Le septième art et la musique figurent parmi ses grandes passions. Charles Rosier a participé à la pré-production de ce long-métrage primé à la Mostra de Venise dans les années 2000, "Golden Door".

Siégeant au conseil consultatif de Naturerights, Charles Rosier s'implique au sein d'une organisation qui lutte pour la préservation des droits de la nature. Il encourage une méthode de traitement révolutionnaire pour les effluents industriels par son aide à Innoveox. En valorisant les techniques Innoveox, il soutient une démarche qui protège l'environnement. Charles Rosier se révèle sensible à toutes les questions concernant l'environnement.